URGENCE PRÉCARITÉ 
MAINTENIR LE LIEN 

Considérée comme l’une des plus importantes fédérations de France, le Secours populaire du Nord compte 70 comités et accompagne 295 000 personnes par an sur le territoire, soit près de 9% de la population du département du Nord.

C’est autant de personnes en situation de vulnérabilité face au virus. Nous devons maintenir notre aide et accompagner au mieux les plus démunis.

En pleine épidémie de coronavirus, les activités de solidarité menées par le Secours populaire français du Nord se poursuivent activement.

En première ligne face à la crise sanitaire et sociale que nous connaissons aujourd’hui, le Secours populaire du Nord appelle à la générosité de chacun. Les besoins financiers sont immenses et les personnes que nous accompagnons ont besoin de vous !


NOS DISPOSITIFS D’AIDE D’URGENCE


Le SPF Nord a dû s’adapter et réagir face à la crise sanitaire et sociale que nous connaissons depuis plusieurs semaines.

Aujourd’hui, nous nous sommes organisés pour maintenir l’aide alimentaire et l’aide d’urgence auprès de notre public.

65% de nos comités sont restés ouverts malgré la crise et continuent l’aide alimentaire.

Nous avons mis en place dans certains comités un dispositif de livraison de colis alimentaires à domicile, d’autres ont maintenu ouvertes leurs épiceries solidaires tout en prenant soin de respecter les mesures sanitaires. Sur le littoral, à Grande-Synthe et à Calais, nous avons renforcé nos moyens pour proposer des aides alimentaires et à la fois maintenir des dispositifs d’aide sous forme de colis alimentaire pour les autres comités du secteur.

Nous travaillons aussi avec d’autres associations œuvrant sur le territoire auprès des publics précaires. Nous agissons ensemble avec les expertises qui nous sont propres afin de répondre au mieux aux besoins des uns et des autres, bien que cela soit de plus en plus difficile.

PAS D’ACTION SANS DON !


Aidez-nous à maintenir nos actions d’aide alimentaire et d’aide d’urgence 

Nous manquons cruellement de moyens financiers car chaque année à cette période, le Secours populaire organise un grand nombre d’événements festifs lui permettant de collecter un maximum de fonds pour organiser la solidarité dans le département du Nord. Or, du fait de cette crise sanitaire et sociale, tous ces événements sont annulés et l’association se voit contrainte de faire une croix sur les fonds habituellement récoltés à cette période.

Nous avons dû cesser nos activités telles que les boutiques solidaires, les friperies, les braderies, les ressourceries, la chasse aux œufs, etc. Événements qui nous assurent un minimum de rentrées d’argent et nous permettent de continuer nos activités d’aide tout au long de l’année. 

Pour la fédération du Nord et ses comités, nous estimons nos pertes d’environ 350 000€ à 400 000 € par mois !

Sans aides financières, sans dons, nous ne parviendrons pas à maintenir cette aide d’urgence.

Aujourd’hui, nous frappons à toutes les portes, motivés par la volonté d’aider ces enfants, ces femmes et ces hommes en difficulté. POUR CELA, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

Merci à vos gestes de générosité pour le maintien d’une solidarité envers les plus démunis et à tous ceux qui prennent le temps de partager autour d’eux!